24 janvier 2010

Cupriavidus metallidurans

cupriavidus_metalliduransVous avez lu mon précèdent post sur le spaceport et vous ne savez ni comment financer les 200 000$ nécessaire au voyage sub-orbital ni comment vous arrangez avec votre conscience écologique qui se révulse en pensant au énergie fossile nécessaire au décollage ?

Deux mots : Cupriavidus metallidurans

Mots barbares certes, mais cette bactérie à une capacité rare. Elle est capable d'être le principal acteur de site de depollution de métaux lourd tel que le mercure ou le plomb et le transformant en de minuscule pépites d'or.

Une découverte que l'on doit a notre très estimé Franck Reith (promis, j't'envoie une photo de saturne prise avec mon portable quand j'passe devant). De quoi relancer les rêves de pierre philosophale revenu au gout du jour depuis la découverte des accointance entre les deux métaux.

Posté par HrotVitnir à 05:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Cupriavidus metallidurans

Nouveau commentaire